Santa Cruz – Part 1

Santa Cruz – Part 1

Après deux petites randonnées d’acclimatation, il était temps pour nous (Guigui et moi) d’attaquer les choses sérieuses. On se prépare donc pour cinq jours de trek dans le parc national de Huascarán. En plein milieu de la cordillère blanche, le parc porte le nom du mont le plus haut du Pérou.

Préparation et péripéties

Nos sacs d’environ 15 kilos sont prêts avec les tentes, les sacs de couchages, de l’eau et une bonne quantité de nourriture ; nous pouvons prendre un bus direction Yungay.

Les casse-croûtes pour les prochains jours

Après deux heures dans un collectivo quasi plein, nous devons prendre un taxi pour la Laguna 69. Un lac apparemment magnifique qui se trouve sur la route du trek du Santa Cruz.
Nous sommes quatre touristes dans le taxi quand il s’élance à pleine vitesse sur une piste dans un état désastreux. Ça monte et ça secoue énormément, j’espère que le taxi va tenir le coup.
Quelques kilomètres plus loin, de la fumée sort du capot, le chauffeur s’arrête et quelqu’un vient en aide avec un tuyau d’arrosage pour refroidir le moteur. Ils arrivent tant bien que mal à réparer la panne de ventilateur et après une poussette le taxi redémarre. Un peu plus loin le chauffeur s’arrête à nouveau : pneu crevé.

Changement de pneu, le taxi peut repartir pour quelques kilomètres avant de tomber en panne pour de bon : le ventilateur ne fonctionne plus du tout. Le chauffeur, après quelques minutes, arrête donc une voiture et demande à nous conduire à notre destination.
Avec tout cela nous avons perdu plusieurs heures, mais ce nouveau taxi nous mène à bon port sans encombre.
On commence la marche vers la Laguna 69 un peu tard, le paysage vaut le coup, malgré la pluie.

La nuit va bientôt tomber et nous sommes encore à plus d’une heure de marche du lac, la pluie nous décide à rebrousser chemin pour atteindre le camping proche de là où nous avait laisser le taxi, à 3900 mètres d’altitude.

On monte les tentes entre deux averses et on se réchauffe sous un abris avec une bonne soupe, demain une longue journée nous attend.

Santa Cruz – Jour 1

Réveil 6 heure pour démonter les tentes et être prêt à avoir le premier collectivo. Il y en a peu qui passe par là, il ne faut donc pas le rater pour atteindre le point de départ du trek du Santa Cruz. Pas de pluie, juste quelques nuages, on apprécie la vallée et les montagnes en attendant le bus.

Plusieurs collectivo plein passent, puis, après quelques temps d’attente, un vide nous invite à monter. La route est longue car il y a un col à 4700 mètre à passé. A quelques kilomètre du col, le minibus à du mal car la piste est raide et de plus en plus boueuse. Le chauffeur, après avoir demander à un autre collectivo si il avait de la place pour nous, nous demande de changer de transport. On voit un peu l’immense Husacarán qui est bien recouvert par les nuages.

Plusieurs heures plus tard, nous arrivons à Vaquería, point de départ du trek du Santa Cruz. Nous prenons un thé pour 1 soles (0,26 €) dans une petite boutique avant de commencer la marche.

Santa Cruz nous voilà !

Nous traversons plusieurs petits villages puis nous arrivons au poste d’entrée du parc national. Nous en profitons pour manger des sandwichs et repartons, prêt à remonter la vallée.
L’environnement nous est de moins en moins familier et les premières blanches montagnes apparaissent.

Passé un premier camping, nous décidons de continuer pour nous avancer sur la journée du lendemain. Les paysages deviennent de plus en plus magnifiques. Nous arrivons au point de camping suivant moins d’une heure avant la tombée de la nuit.

Une bonne soupe et une assiette de riz nous réchauffent avant de s’endormir à 4200 mètres d’altitude !

2 réactions au sujet de « Santa Cruz – Part 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *