Santa Cruz – Part 2

Santa Cruz – Part 2

Seconde et dernière partie de ce fabuleux trek.

Santa Cruz – Jour 2

On se réveille à 4200 mètres, seuls, entourés de montagnes. La nuit a été froide, il y a du givre sur les tentes, on veut du soleil, vite !

La vue au petit matin
Notre campement

Nous marchons 500 mètres pour atteindre un coin au soleil et une rivière pour se ravitailler en eau. On en profite pour prendre un petit déjeuner et ainsi attaquer la longue montée jusqu’au col de l’Union sereinement.

500 mètres de dénivelés pour atteindre le col à 4750 m (presque le Mont Blanc), la montée est rude et nous devons nous arrêter tous les 200 mètres pour reprendre notre souffle. Les 15 kilos de nos sacs et l’ascension s’effectuant sur des pierres lisses n’aident pas.

Montagne Tawllirahu

Nous mettons près de 3 heures pour arriver au col ; essoufflés mais satisfaits, nous pouvons apprécier l’imprenable vue à 360°.

59 mètres en dessous du Mont Blanc

Nous rencontrons des français en haut du col, eux sont avec un groupe, un guide et des mules. On discute, on prend des photos pour cristalliser ce moment puis nous repartons en descendant vers la vallée surplombée de montagnes enneigées.

On se restaure avant de finir la marche jusqu’au campement où plusieurs groupes organisés s’installent pour la nuit.

Santa Cruz – Jour 3

Longue journée de prévue, d’abord en direction du lac Arhuyacocha puis plus loin dans la vallée pour le campement suivant. La vue et la végétation est toujours aussi impressionnante, nous croisons des vaches lors de notre ascension vers le lac.

Le lac est (comme prévu) magnifique : sa couleur azur, le glacier et les pics le surplombant ; bref je vous laisse admirer.

La montagne du logo Paramount en arrière plan

On entend et on aperçoit plusieurs fois des éboulements de glace et/ou de rochers sur le flanc du glacier, le bruit émis est plutôt intense.
Nous admirons les montagnes en mangeant un morceau, avant de redescendre pour de bon dans la vallée, il ne nous reste plus que de la descente jusqu’à la fin du trek à partir de maintenant 😀

Après une longue descente nous nous octroyons une pause avant la traversée d’un petit désert. Cinq chiens qui passaient par là décident de faire la pause à l’ombre avec nous. Plus tard, quatre parmi eux nous suivront pendant plus d’une heure.

Le désert

Il fait chaud et le passage dans le sable est long, les sacs commencent à peser après toutes ces heures de marche.

Le désert se change en marécage puis deux lacs se succèdent, on arrive toujours à apercevoir de hauts pics blancs au loin : ce patchwork de biomes est difficile à croire.

Nous arrivons au campement après 8 heures de marche. On se récompense avec un bon gros repas chaud, un thé et un long sommeil.

Santa Cruz – Jour 4

On se réveille un peu plus tard que les autres jours, il ne nous reste normalement plus que quelques heures de marche pour enfin finir ce trek.

Une descente parmi les cactus et une cascade : rien de très compliqué. On remarque bien que le trek se finit par un environnement bien plus sec que le commencement.

Il ne nous faut que trois petites heures pour atteindre Cashapampa et donc la fin du trek. Un taxi nous propose directement de nous emmener vers Caraz avec deux autres randonneurs.

Une longue descente vers Caraz puis un collectivo pour Huaraz nous permettent de retrouver notre logement après plusieurs heures de routes.
On aura mérité quelques jours de repos et de bons repas après cette aventure riche en paysages montagneux. Pour moi, c’est la randonnée la plus belle (pas la plus extrême cf : Canada) que j’ai faite jusqu’à présent.

Récap’ Santa Cruz

Distance: 54,4km
Dénivelé positif total: 2460m
Dénivelé négatif total: 3210m

Merci à Guigui pour avoir partagé ce super trek avec moi, surtout qu’il n’était pas habitué au camping et aux longues randos ; ça n’aurait pas été la même expérience seul. L’oxygène était le plus dur à gérer, bravo à toi pour avoir tenu malgré le « soroche ».

5 réactions au sujet de « Santa Cruz – Part 2 »

  1. Purée il a l’air d’avoir fait beau. Quand j’ai fait ce trek, j’ai pas vu les montagnes enneigés, on s’est pris de la pluie pendant 3 jours.
    Well done !

  2. si on savait pas que tu es au Perou, a voir ces sommets, on croirait voir les alpes! bravo pour ce trek de toute beauté,amities , Bernard

  3. wahou, superbe aventure !! Des photos magnifiques comme d’habitude. Gros coup de cœur pour l’avant dernière du jour 3, incroyable contraste !
    J’entends avec vous le bruit de la glace, ça transcende 🙂
    J’avais 3 posts de retard… Ça fait du bien de te voir kiffer 🙂
    bizette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *