Cusco – Part 1

Cusco – Part 1

Repos et direction Cusco

Ce long trek du Santa Cruz accompli, nous prenons quelques jours de repos à Huraraz et profitons de son merveilleux marché et de ses restaurants très abordables. Le temps n’est pas des plus cléments, nous renonçons donc à effectuer d’autres treks.

Au fond c’est le Huscaran, on dirait pas mais c’est immense

Nous retournons donc à Lima en bus car Guigui doit déjà rejoindre notre pays et je prévois d’aller vers Cusco pour la suite de mes aventures ; la capitale étant un passage obligatoire pour descendre plus au sud.
Après quelques jours à Lima (pour mettre à jour mon blog et vous tenir informés, et ouais !), je prends un bus pour Cusco, la capitale de l’empire Inca : 24 heures de bus, cette fois seul enfin presque… ZigZag est dans la soute.

J’arrive à Cusco à 11H le lendemain matin et déplie mon fidèle destrier pour rejoindre un hostel que j’ai réservé quelques heures plus tôt. Cusco se trouve à 3400 mètres d’altitude et je dois dire que atteindre le haut de la ville n’est pas une mince affaire. La dernière rue pavée est très pentue et le poids de mon attirail m’achève…
Je prends mon temps et arrive enfin au charmant hostel. 25 soles la nuit pour un lit dans un dortoir de trois avec petit-dèj compris, soit environ 6€50 ! 🙂
De là je vais pouvoir entreprendre la suite de mon parcours au Pérou.

Cusco

Cusco c’est une grande ville très sympathique, beaucoup plus touristique que Huaraz. Je me laisse me perdre dans les escaliers de la ville et me remets de ces 24 heures de bus.
Le lendemain je me prépare pour le trek du Salkantay, après réflexion je prends la décision de partir avec un groupe organisé et un guide. 165 € pour 4 jours de trek (dont le dernier au Macchu Picchu) avec tous les repas compris et le guide. Je me dis que ce n’est pas si cher et ça permet de partager cette aventure avec d’autres (et d’être moins chargé que pour le Santa Cruz)

Trek du Salkantay – Jour 1

Réveil à 4 heures du mat’ après 3 petites heures de sommeil, je mange une banane et prends le bus avec le reste du groupe pour arriver à Mollepata vers huit heures. On petit-déjeune et on commence à faire connaissance, heureusement pour moi, tout le monde parle anglais !
On est environ divisés en trois groupes d’une quinzaine de personnes chacun. L’agence avec laquelle on a réservé le trek forme les groupes. Il y a quatre Français, malheureusement dans un autre groupe, mais on devrait se suivre de pas trop loin durant ces jours. 🙂
Dans mon groupe il y a des Australiens, des Allemands (de Fribourg !), des Malaisiens, une Suisse, une Néo-Zélandaise, un Irlandais, un Américain : bref des gens d’un peu partout.
On démarre le trek avec une gentil montée, mais le guide s’arrête avant le premier kilomètre pour distribuer des feuilles de coca. Apparemment un bon remède contre le mal de tête que subissent déjà certains. Aucun mal de tête pour moi, mais si on me propose… ^^

La vallée est magnifique et le temps est plutôt ensoleillé, nous marchons vers les sommets enneigés au loin.

Mont Humantay

Quelques heures de marche nous permettent d’arriver à notre campement pour la nuit, mais la journée n’est pas finie : après le déjeuner une petite ascension vers le lac Humantay nous attend.

Laguna Humantay

On prend notre temps pour les photos, (surtout que le soleil est de sortie) puis nous redescendons tranquillement vers le camp. On mange à 18 heures et on se couche à 19, et oui le lendemain s’annonce dur.

Retour au camp

Trek du Salkantay – Jour 2

Réveil à 5 h du mat’ dans le froid de la vallée, on a le droit à un bon petit-déj’ pour permettre d’attaquer la plus dure journée : le passage du col du Salkantay.

Je trouve la première demi-heure plutôt dure, mais très vite je trouve mon rythme. Le guide fait plusieurs pauses pour nous expliquer beaucoup de choses sur la région, la culture et la religion Inca.

Mont Salkantay

On arrive au col après 4 h de longue ascension, contrairement au trek du Santa Cruz je n’ai pas ressenti de manque d’oxygène.

On passe un long moment au col, la montée était un peu dure pour certains (4200 mètres d’altitude tout de même), on en profite pour faire des photos quand les nuages s’en vont, puis nous continuons la marche vers le lac du Salkantay.

Il nous faudra 2 autres heures de marche jusqu’au point de déjeuner, puis 4 autres pour arriver au petit village où nous allons passer la nuit. Les nuages se font de plus en plus présents et le décor change radicalement : voilà la jungle !

On se rassasie et nous nous endormons rapidement, crevés par ces 10 heures de marche.

Petite devinette en attendant la suite

Combien m’a coûté cet énorme repas au marché de Cusco ?

Deux immenses escalopes de poulet panées sur une montagne de nouilles avec une soupe et une boisson

Petite précision, c’est le premier plat de mon voyage que je n’arrive pas à finir en entier !
J’enverrai une photo inédite et personnalisée pour celle ou celui qui aura la réponse la plus proche.
A vos claviers !

5 réactions au sujet de « Cusco – Part 1 »

  1. On sent que ton correcteur n’était pas présent avec toi pour cette article 0:D
    Je dirais 8 soles pour ce repas !

  2. Nono est l’heureux gagnant de la devinette. Le repas était à 13 soles soit environ 3€45. Alors il y a évidemment moyen de trouver bien moins cher (j’ai vu des menu à 3 soles 50 ! ) mais celui là était succulent et très copieux.

    Bravo Nono, tu aura ta récompense d’ici peu.

    Bisous à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *