Cusco – Part 2

Cusco – Part 2

Trek du Salkantay – Jour 3

Réveil au campement vers 6 heures le matin : la journée s’annonce longue mais plate. Il pleut en ce début de journée, mais cela ajoute un petit charme à cette jungle.

On continue à marcher et à remonter la vallée dans une bonne ambiance. On croise tout le long quelques petits commerces permettant aux randonneurs comme nous de se ravitailler un minimum en barres chocolatées, glaces et boissons. La jungle luxuriante est plutôt sympathique, on aperçoit des immenses papillons, des fleurs de toutes les couleurs, des oiseaux, des cascades …

Le soleil revient rapidement et après 6 heures de marche, nous nous retrouvons au petit village de La Playa pour déguster un super déjeuner.
Je dois malheureusement dire au revoir à mon groupe après le repas car j’ai choisi de faire le trek en trois jours pour passer une journée complète au Machu Picchu. Je vais donc suivre un autre guide avec un autre groupe pour cet après-midi et la visite de la fameuse cité le lendemain.

Une heure de bus nous emmène à la station ferroviaire, Hidroelectrica. De là, il nous faudra encore 2 heures de marche (le long des rails) jusqu’à Aguas Calientes, la ville touristique en contrebas du Machu Picchu où nous allons passer la nuit.

On arrive dans une ville très touristique mais plutôt mignonne, et après un dîner et quelques pisco partagés avec ce nouveau groupe, on part se coucher pour être en forme pour la visite du lendemain matin.

Trek du Salkantay – Jour 4 : Machu Picchu

On attaque très très tôt pour cette très dure journée. Réveil 3 heures du mat’ après à peine plus de 2 heures de sommeil. On commence à marcher à 4 heures avec les frontales pour être en bas du Machu Picchu prêts à en découdre.
A 5h le pont ouvre, on peut enfin attaquer la grimpette vers la cité, plus de 400 mètres de dénivelé tout de même.
On essaye d’aller vite pour pouvoir apprécier le lieu sans touristes quelques instants. L’ambiance de cette ascension est particulière : les marches en pierres ne semblent jamais se finir et il fait encore plutôt sombre.

Le soleil se lève au fur et à mesure que l’on gagne en altitude

Je grimpe en 35 minutes et arrive parmi les dix premiers de la journée dans la fameuse cité Inca.
Je fais quelques photos et j’apprécie enfin ce lieu magique comme il se doit.

Arrivée à la cité au petit matin

Le guide nous rejoint et nous explique la découverte de la cité, la vie à l’époque, les raisons de son emplacement, sa construction et nous fait une petite visite.

Le soleil tape bien et nous pouvons continuer la visite comme bon nous semble. J’ai pour ma part toute la journée pour découvrir le lieu, mais j’ai également pris l’option : La Montaña, qui permet de grimper en haut de la grande montagne derrière la cité. Évidemment moi je vois une option s’intitulant « montagne » je n’hésite pas ^^.
Je me pose donc un moment à l’ombre pour apprécier le site avant d’attaquer cette montée.
Il faut savoir que le nom Machu Picchu qui veut dire vieille montagne en quechua provient justement de ce mont. Je démarre la montée avec 5 Anglais qui ont l’air aussi motivés que moi, c’est parti pour 700 mètres de dénivelé uniquement en escalier.

Il faut un sacré physique et beaucoup de temps pour gravir cette montagne, les marches sont de plus en plus raides et étroites, mais ça en vaut la chandelle.

Et voilà, 1000 mètres de dénivelé en une demi journée

La vue à 360° est imprenable, bref cette montagne est dingue ! Un orage semble s’approcher, je redescends donc en trottinant pour éviter les escaliers humides, car ça peut être tout de même très dangereux. De retour à la cité et l’orage étant apparemment passé à côté, je me dirige vers la porte du soleil sans savoir le temps de marche pour l’atteindre.

Il me faut tout de même plus d’une heure et demie pour l’atteindre, c’est par là que le fameux trek de l’Inca arrive à la cité.

La vue de la cité depuis la porte du soleil

La fatigue commence à se faire ressentir mais je passe encore faire un tour au pont de l’Inca, un autre chemin qui permettait d’arriver sur le site à l’époque Inca. Désormais le pont est condamné vu sa dangerosité.

L’ancien pont, enfin c’est juste deux planches sur une falaise…

Il est 15 heures, ça fait un bon moment que je marche et 12 heures que je suis debout, il est l’heure de redescendre donc vers Aguas Calientes où je suis prêt à faire une petite sieste.
En ville je croise des membres de mon ancien groupe avec qui j’ai commencé le trek du Salkantay, ils doivent visiter le site le lendemain. Malgré la fatigue, je décide de les rejoindre au restaurant pour la soirée, car l’ambiance était vraiment très sympathique dans ce groupe.

Retour à Cusco

J’ai passé une longue et bonne nuit pour récupérer de la dure journée de la veille. Aujourd’hui je n’ai que deux heures de marche à côté de la voie ferrée pour rejoindre un bus qui doit me ramener à Cusco. Je profite de la matinée pour visiter un peu Aguas Calientes.

Aguas Calientes nichée entre les montagnes

Il fait très beau, le retour vers le bus est donc très agréable.

Je trouve le bus malgré l’organisation bordélique et le nombre de touristes qu’il y a. Il y a tout de même 6 heures de route jusqu’à Cusco, où je vais retrouver l’auberge de jeunesse que j’avais quittée 5 jours avant.

Résumé du trek

Ces 5 jours ont été une très bonne expérience : des vues magnifiques, des rencontres chaleureuses et des montagnes splendides. La visite du Machu Picchu était la cerise sur la gâteau, le site est vraiment incroyable bien que cette journée restera une des plus physiques de mon voyage (pour le moment).

J’ai bien mérité quelques jours de repos à Cusco 😀

4 réactions au sujet de « Cusco – Part 2 »

  1. Stupéfiant, étourdissant et magique , merci pour ce moment de dépaysement absolu, gros bisous et bravo!

  2. Départ pour le Pérou touristique pour nous le 22/11/
    Pour un peu on se serait croisés….
    Bonne continuation à toi et zig Zag
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *