Archives de
Étiquette : Vallée de la lune

Down the Road

Down the Road

Étant donné mon retard énorme entre mes aventures présentes et mon récit sur ce blog, j’ai décidé de faire un petit résumé de mon passage au Chili pour ne pas l’accumuler.

Chill au Chili

Nous voilà au Chili mais avant d’atteindre la première petite ville (San Pedro de Atacama), la plus vertigineuse descente de nos vies nous attend : 2000 mètres de dénivelé négatif sur un peu plus de 40 kilomètres … Bref, une sacrée descente que l’on engloutit en un peu plus d’une heure.

Le Licancabur avant la vertigineuse descente

Arrivés à San Pedro nous nous reposons plusieurs jours pour reprendre des forces après nos aventures boliviennes. On en profite pour faire le plein de fruits et légumes et se préparer de supers petits plats. Pour dire simplement, une petite semaine de vacances sans trop de kilomètres.

San Pedro de Atacama

Ce n’est qu’un au-revoir

C’est à ce moment que je quitte Alex et Marie qui continuent leurs routes vers l’Argentine. Bien d’autres épreuves les attendent jusqu’en Patagonie, à commencer par 2000m de dénivelés positifs. On s’encourage et on se dit à la prochaine… en France. ^^
Pour ma part, je dois aller plein sud car j’ai un vol à Santiago dans moins de 15 jours. Je passe par la vallée de la Lune près de San Pedro pour contempler les déserts, l’impressionnante chaîne de montagnes au loin et une grotte de sel parfaitement fantastique.

Après un jour et demi de pédalage (et 1000m de dénivelé positif) j’atteins Calama où je prends un bus pour m’avancer vers le sud.

Cactus sous les étoiles

J’arrive à La Serena qui est une station balnéaire 500 km au nord de Santiago. L’ambiance est détendue dans cette ville plutôt grande. Je me permets quelques jours de repos supplémentaire au bord du Pacifique avant de reprendre le vélo.

Je pars donc vers l’intérieur des terres pour suivre la route des étoiles ! Connue pour les nombreux observatoires et les hautes montagnes loin de toute pollution lumineuse, cette route devient rapidement une piste et passe à travers de nombreuses vallées.

Les montagnes sont très sèches mais les Chiliens ont des techniques de captation de l’eau dans des bassins qui leur permet d’en avoir toute l’année dans les vallées. Le contraste entre le haut des monts plein de cactus et les vertes vallées est frappant.

Je campe plusieurs fois en hauteur et la chaleur de la nuit me permet de ne pas mettre ma toile de tente et donc de contempler de magnifiques ciels étoilés allongé sur mon matelas.

La nuit était parfaite

Peu à peu le paysage devient un peu plus vert, j’enchaîne différentes pistes empruntées uniquement par quelques chèvres. De longues montées et des descentes très agréables se succèdent.

J’arrive à une petite ville quelque part au nord de Santiago, je décide de prendre un bus pour éviter la circulation à l’entrée de la capitale.

Je viens du fin fond de cette vallée

Je n’ai plus qu’à visiter la ville et trouver un carton pour Zigzag. Mon vol vers le Costa Rica est pour bientôt.

Vidéo

Courte vidéo car, comme la dernière, une de mes cartes SD a lâché. Cela donne cependant un aperçu de la partie nord de ce pays.

Étant en retard sur mon planning, je n’ai pas pu voir la partie sud du pays. Il faut dire que la forme du pays n’aide pas. ^^
Je reviendrai donc à ne pas douter pour explorer un peu plus ces paysages et tout les environnements différents qu’il peut offrir.